La compagne du cavalier

Coquette ou discrète, élégante ou détonante, pomponnée ou négligée, elle est la compagne exclusive du cavalier, toujours assortie à l'image de son partenaire. Compagne des réussites et compagne d'infortune, attentive et attachée, elle glisse à son oreille des secrets protecteurs. Ange gardien des méandres complexes de son cerveau, défenderesse de sa fichue caboche, elle veille, discrète et rassurante.

Presque oubliée, ignorée tant elle fait partie de sa vie, elle est une part même de son identité de cavalier. C'est pourtant dans les moments les plus difficiles qu'elle révèle toute sa force et sa fidélité, qu'elle devient essentielle à sa santé. Et si bien souvent il prend garde de ne pas prononcer son nom, c'est pour ne pas effrayer les badauds.

Mais qui est donc cette amie, qui toujours le suit, fidèle et protectrice? Oh toi, cavalier, as-tu conscience de sa valeur lorsque tu l'abandonnes parfois, négligée et inutile, sur un banc ou une chaise, pendant que tu parades sur ta monture ? Ne sais-tu pas que c'est alors qu'elle te serait si nécessaire? Te crois-tu si invincible que tu pourrais te passer d'elle? Arrête toi un instant pour la regarder, et juge en ton fort intérieur si vraiment tu peux te priver d'elle et de sa protection.

Et si le moindre petit doute subsiste, alors sans hésitation arbore la avec fierté.

C'est une compagne au nom explosif mais au rôle protecteur, gardienne du destin des cavaliers et cavalières, la bombe.


Une compagne qui me suit même à l'autre bout du monde
Voici ce petit texte parce que cette journée est la "journée internationale de la bombe" (enfin c'est approximativement ce que ça veut dire : International Helmet Awareness Day). Et parce que je crois qu'il ne coûte rien de se protéger, alors que cela peut signifier beaucoup. Si il appartient à chacun de prendre cette décision pour lui-même, j'espère simplement que chaque cavalier prendra un instant pour y réfléchir.

2 commentaires:

  1. très bon texte, je savais même pas que cette journée existait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que je ne connaissais cette journée qu'en anglais, je n'en ai jamais beaucoup entendu parler en France!

      Supprimer

Ce sont vos commentaires qui me donnent envie d'écrire de nouveaux récits. Alors n'hésitez pas: Sélectionnez "Nom/URL", indiquez un nom et laissez un message. Merci et au plaisir de vous lire.