Sérénité

Bout du nez au vent. Yeux étincelants. Oreilles attentives. Regard ouvert. Corps élancé. Esprit lancé. Muscles qui se tendent. Equilibre instinctif. Inspirations. Respiration. Percussion des trois temps. Suspension. Mouvement. Vitesse grisante. Aller de l’avant. Garder l’élan.

Deux vies pour un seul être. Unis par le voyage. Accord vital. Une plaine d’herbe rase à l’aube du printemps, horizon déchiqueté. Ailleurs. Etendue de sable à l’infini, marquée des ondulations parallèles de carrioles branlantes. Ailleurs. Douce montée à la blancheur hivernale, bordée de sapins bienveillants. Ailleurs. Ronflement des vagues, sable humide rougi d’un tapis d’algues. Ailleurs. Cœur de plaine, cultures qui s’éveillent dans les champs. Ailleurs. Brousse, sable sillonné, baobabs biscornus et palmiers fiers. Ailleurs. Dôme de broussailles qui surplombe les crêtes sylvestres. Ailleurs...

 
Tant de lieux, la même histoire, recommencée et renouvelée. Embellie et enrichie. Deux oreilles mobiles et pointues pour épanouir un horizon. Une seule allure, celle qui vous emmène toujours plus loin et qui vous transporte, la vitesse illimitée. Voyage dans le mouvement pour aller vers l'ailleurs, puissance animale, paysages qui subliment, univers restreint de l'infini.

Bien des moments. Un seul instant. Le galop qui uni monture et cavalière, qui enivre et qui libère. Jours passés, instants présents, souvenirs éternels. Liberté. Sérénité.

Des vacances qui amènent vers des temps suspendus, souvenirs pour chaque jour se retrouver. Voilà mon antistress, antistress bol d’air par des dépaysements d’un week-end ou d’une semaine, antistress chaque jour quand j’appelle en mon cœur les réminiscences de ces moments.



Les situations de stress, ça me connait. Elles sont le lot d’une anxieuse comme moi. Mais rarement à cheval. Il est ce compagnon de confiance, cet ami qui m’est confié pour un temps, un partenaire qui offre sa force et sa vitalité, sa liberté et son enthousiasme, pour me libérer des tensions du moment. Et lorsque la vie impose le stress et les inquiétudes, son souvenir est le meilleur des relaxants.

Des images, des sons, des sensations, tous ces souvenirs sont ceux de randonnées à cheval qui m'ont apportées chacune des instants de bonheur, partagés par mon plaisir de vous écrire ces voyages, des randonnées en Alsace, en Mongolie et tout récemment au Sénégal.



Alors voilà pourquoi, pour moi, le cheval est une façon d'échapper aux situations de stress. Voici ma réponse au défi de Gaëlle du blog attelage-facile pour la Cavalcade des blogs. Tant de petits bonheurs qui sont mon évasion, à votre tour de me dire quelle est la votre.

2 commentaires:

  1. Très joli texte, Emilie, j'aime beaucoup ta façon d'écrire, c'est très plaisant à lire.
    Merci de cette première contribution, et au plaisir de te confier l'hébergement du festival à l'automne ;-)
    Gaëlle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gaëlle.
      Je vais maintenant réfléchir à un thème pour l'automne!

      Supprimer

Ce sont vos commentaires qui me donnent envie d'écrire de nouveaux récits. Alors n'hésitez pas: Sélectionnez "Nom/URL", indiquez un nom et laissez un message. Merci et au plaisir de vous lire.