Déambulations charentaises

Vacances au bord de mer. Quelques jours cette année du côté de la Charente-Maritime. Quelques balades entre les réunions familiales. Aujourd'hui donc, pas de chevaux pour m'accompagner, mais quelques illustrations en mots et en images de cette belle région.

Entre terre, mer et ciel

Du vent dans les voiles


Rencontre avec l'Hermione. Des kilomètres de cordes, des tonnes de bois, du lin, du chanvre, du goudron, des litres d'huile de coude et 20 années de travail, Le résultat, une frégate presque identique à celle sortie en 1780 du port de Rochefort. Mon respect pour ces artisans qui travaillent avec patience et minutie face au public, cet artisan voilier qui renforce point après point cet anneau dans une voile, ce forgeron qui crée coup après coup un anneau métallique avec sa forge chauffée au charbon de bois, à coté d'un compagnon avec une ponceuse électrique.


L'Hermione

Cordes et mats
Après les ateliers, enfin face au navire. Première découverte: les couleurs, bleu, jaune, rouge, qui s'accordent aux noirs et aux beiges. Tant de joie pour un navire de combat. Et saviez -vous que ces voiliers ont des mats télescopiques ? Pratique pour franchir les ponts de la Charente. Se projeter quelques instants dans un autre temps en arpentant ses ponts. Bientôt, l'Hermione rejoindra l'univers à laquelle elle est destinée, l'océan, et ce navire anachronique voguera vers l'Amérique au printemps prochain. Une jolie visite, un joyau hors du temps à rencontrer, encore en France jusqu'à la fin de cette année.

Les forteresses à l'horizon
Cet après-midi, les forts de pierre émaillent la mer, joyaux protecteurs de la côte charentaise. Rencontre de cette ville qui a donné son nom au conteur d'énigmes de l'émission télévisée tournée dans une forteresse maritime bien visible ici. Fouras donc, dressée face à la mer, ses îles et ses forts.

Voilier voguant ... sur la mer ou le ponton?
Toujours à nos côtés dans ce pays, l'ami de la mer, celui qui murmure à nos oreilles, qui nous chatouille les flancs, qui nous revigore  et nous fait frissonner, venu nous saluer depuis l'autre coté de l'océan, arrivé de l'horizon, le vent. Immensité dégagée, vue sur les îles, promenade ombragée sous les arbres pour rejoindre le bout de la terre, aiguille comprimée par la mer qui l'entoure, jusqu'à la fin de la roche à la pointe de la fumée. Spectacle sur l'eau. Petit voilier roulant, qui semble glisser sur le petit ponton de bois du carrelet voisin. En face, le carrelet insensé. Perché sur d'immenses pieds de bois, solitaire et dépenaillé, isolé dans l'immense océan, sans accès pour le rejoindre et le réconforter. Univers des goélands, perchés pour surveiller les allées et venues des hommes.


Carrelet insensé

Retour par la plage, la mer qui s'étale doucement en éventail, le sable qui cède sous les pas, les bris de coquillages qui frottent sous les pieds déchaussés, les rochers découverts quand la marée s'éloigne, et toujours le vent qui chante et nous berce.




Passerelles



Autre jour, autre décor. Départ du petit port du Plomb. Quelques pêcheurs, petit coin au calme. Survoler l'eau sur le petit pont de bois. Belle promenade le long des falaises, la compagnie de ceux que j'aime, petit chemin bien tracé. Saviez-vous que la Bretagne tente de s'étendre même jusqu'ici?






Arrivée des bretons



Plante à escargots
La mélodie du vent vient ici en contrepoint du grondement des vagues, symphonie entêtante qui devient vite une part de vous. Allée bien jolie à conseiller pour de belles balades à vélo. Découverte d'une nouvelle plante en bordure de chemin : le buisson à escargots. Se sont-ils donné rendez-vous en cet été à l'ensoleillement limité?




Vers l'île
Point de vue sans obstacles, la mer et ses îles, eaux brunes près de la terre, limite marquée vers les bleus sombres des eaux profondes, au loin le sable doré des longues plages de Vendée. Tournez. La Rochelle et son port industriel, d'où s'élance la silhouette élancée d'un lien entre mer et terre, le Pont de l'île de Ré. Tournez. Champs et terres cultivés, la trace de l'Homme encore, terres hérissées de la dernière récolte, en attente et préparation pour une nouvelle année. Villages et forêts qui ponctuent la plaine. Tournez, retour à la mer, amie et confidente, horizon changeant pour rêver et s'évader.


Cheminement le long des falaises 
Salut, toi!


Lignes

Passez donc par la Charente-Maritime


Un petit coin de bord de mer, le vent qui chante hiver comme été, ces villages de maisons blanches aux volets bleus, la terre qui s'étale face à l'océan pour s’évader. Une région que je vous invite à découvrir. Quant à moi, j'espère un jour la redécouvrir à cheval...





Alors, vous aussi, vous aimez le bord de mer?


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Ah bah la Charente Maritime c'est la terre de mon enfance ! J'y ai vécue de nombreuses années avant de m'envoler de mes propres ailes mais je connais trèèèèèèèsss bien, les îles y compris ! Super que ça t'ai plu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais un peu aussi quand même, j'y ai passé "quelques" vacances vu que mes grands parents habitent là-bas ;-)
      Mais cette année j'ai découvert des coins que je ne connaissais pas et c'est beau quand même la mer!

      Supprimer

Ce sont vos commentaires qui me donnent envie d'écrire de nouveaux récits. Alors n'hésitez pas: Sélectionnez "Nom/URL", indiquez un nom et laissez un message. Merci et au plaisir de vous lire.