Inspirer - Vivre - Écrire

Comment je trouve l'inspiration pour mon blog? C'est la question posée par Mia du blog Trucs de Blogueuse et à laquelle je vais tenter de répondre ici. Et parce qu'après avoir trouvé l'inspiration, il faut la transformer en écriture, je vais vous raconter comment naissent mes articles du blog. Peut-être y trouverez vous quelques idées. Et si l'inspiration de ce texte vous plait, cliquez sur le lien en fin d'article pour voter pour moi!


Inspiration.


Quel beau mot, inspirer .


Inspirer, c'est d'abord faire rentrer à l'intérieur l'air qui est à l'extérieur. Inspirer, c'est respirer, et respirer, c'est vivre. Ainsi, inspirer, c'est faire rentrer le monde en soi. C'est un échange entre nous et notre environnement.

Alors voilà ce que je fais pour écrire: je vis, et j'inspire profondément. Je m'ouvre au monde, j'ouvre grand les yeux et les oreilles, et je ressens ce qui m'entoure. Toutes les petites choses si faciles à ignorer, mais qui sont pourtant ce qui rend notre monde si beau.


Voyager


Indispensable petit carnet de voyage
Je raconte ici mes voyages à cheval, et ce n'est pas un hasard. C'est ainsi que je crée les conditions de mon inspiration. Je conjugue le voyage, la découverte de nouveaux lieux et de nouvelles cultures, avec ma passion, le bonheur d'être à cheval. Une passion qui me prend aux tripes, une passion dont moi, la discrète, l'introvertie, je pourrais parler pendant des heures pour peu que quelqu'un me prête une oreille attentive. Le bonheur d'être près des chevaux, la joie de les monter. Je crois aussi que lorsque l'on part, on est un peu plus ouvert, plus prêt à prêter attention aux petites et aux grandes choses. Prêt aussi à engranger des souvenirs, des mots, des images, qui seront un jour mis bout à bout pour faire une histoire.

Voilà donc où je puise l'origine de mes récits, dans ce mouvement si vivant de la respiration, dans l'ouverture à ce qui m'entoure, et dans la rencontre d'autrui et d'autre part.


Inspiration nocturne


Mes alliés dans l'écriture

Je souffre aussi d'un trouble particulier: l'inspiration nocturne. (Les lecteurs les plus assidus auront d'ailleurs remarqué l'heure de publication de certains de mes articles.) C'est souvent au moment où je suis couchée, juste avant que le sommeil survienne, qu'une petite idée insistante vient gratter dans ma tête. Vous savez, la petite idée qui vous parait géniale sur le moment, qui ne veut plus vous lâcher et vous empêche de dormir. Alors j'applique un truc de grand-mère. Au sens propre, puisque ma grand-mère, qui a toujours trouvé sa liberté dans la poésie, m'a confié un jour qu'elle se réveillait souvent la nuit avec des idées qui lui trottent dans la tête. La solution : du papier et un crayon sur la table de chevet, et l'idée ne sera pas oubliée et peut nous laisser nous rendormir. J'ai tout de même modernisé un peu la technique : j'ai remplacé ses post-its et autres enveloppes usagées par la tablette et son stylet.


Écritures


Pourquoi la tablette ?
Tout simplement parce que j'aime écrire à la main. C'est dans l'écriture manuscrite que je me sens le plus à l'aise, le plus inspirée. Elle libère les mots de la façon qui est la plus naturelle pour moi. En voyage, mon petit carnet offert par une amie ne me quitte plus. Il est le premier témoin de mes récits et m'est très précieux.

Le seul moment où je ne l'aime plus, c'est quand il faut passer par la fastidieuse étape du recopiage. Parce que oui, imaginez-vous que je n'ai pas encore trouvé la technique pour que le contenu de mon carnet papier se transfère automatiquement sur l'ordinateur... Mais si quelqu'un a la solution, je vous écoute !


Reconnaissance de l'écriture: presque sans faute
En attendant, pour échapper au clavier maudit, j'ai trouvé ma solution: la tablette avec stylet intégré et surtout reconnaissance de l'écriture manuscrite. Du coup, j'ai la sensation d'écrire à la main, mais sans avoir besoin de recopier. Et ça, c'est vraiment top! Evidemment, ce n'est pas parfait, il y a parfois des mots qui sont mal reconnus, mais bon, j'écris mal, alors c'est un peu de ma faute aussi. Et comme c'est un investissement récent, j'ai encore sûrement des choses à découvrir.


Le bon moment


Voilà, j'ai réuni tous les ingrédients pour écrire: l'ouverture au monde, les voyages et une passion qui donnent tant d'idées, l'inspiration à n'importe quelle heure, le carnet ou la tablette pour écrire à la main. Enfin presque. Il me reste encore un point essentiel: trouver le bon moment. Et oui, même quand l'intuition a déjà frappé, que les idées principales sont là, il faut encore que je sois en situation d'écriture. Le lieu où l'on écrit est important, il faut s'y sentir à l'aise. Moi par exemple, je ne saurais écrire assise à une table. C'est donc avec la tablette, sur le canapé ou dans le lit, que j'arrive le mieux à laisser venir les mots. Ce qui ne devrait pas surprendre mes parents, puisque petite, je faisais déjà mes devoirs allongée sur la table du salon (et même que je les faisais bien, alors j'ai dû conserver au fond de moi l'idée que ça marche!).


Plaisir d'écrire
Donc, pour que mon inspiration se transforme en un billet de blog, il faut que je sois bien installée, et aussi que je sois au calme. J'ai pu constater que j'ai du mal à écrire si il y des gens autour de moi, même si eux- aussi sont occupés de leur côté. Probablement parce que je préfère profiter de leur présence plutôt que d'écrire.

Une fois que tout cela est réuni, je peux commencer à écrire, et alors tous mes petits bouts d'inspiration viennent se coller entre eux pour m'inspirer une histoire plus belle. Même si les idées ont alors parfois tendance à se battre dans ma tête pour savoir laquelle sera écrite en premier. C'est là le problème quand l'inspiration est arrivée: tout est là en même temps. À moi de tout démêler!

Voilà toutes les choses qui mises bout à bout me permettent d'avoir de l'inspiration et de la transformer en articles qui je l'espère pourraient vous plaire. Des petits trucs qui peuvent servir à tous ceux qui ont l'envie d'écrire.


Défis


Il est encore une chose qui stimule mon imagination et me donne de l'inspiration: les défis. Il y a tant de choses à dire que je ne sais pas toujours par quoi commencer. C'est pourquoi j'aime qu'on me propose un thème, une idée, sur lesquels exercer mon inspiration. C'est pour cela que j'aime participer à la Cavalcade des blogs.

Et c'est aussi ce qui a motivé cet article: un défi lancé par Mia de Trucs de Blogueuse, qui demande: "Comment je trouve l'inspiration pour mon blog?". Alors, si vous avez aimé cet article, cliquez sur ce lien pour voter pour moi.

Et vous, vous retrouvez-vous dans ces trucs d'écriture? Quels sont vos astuces pour trouver l'inspiration?

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Ton texte est très inspirant (ça tombe bien vu le sujet !), j'ai donc voté pour toi.

    Je me retrouve dans ce que tu dis, j'ai également un carnet qui me suit partout pour noter mes idées, et surtout, j'en ai un dans ma table de chevet, car comme toi, l'inspiration me vient souvent au moment de m'endormir.

    Dompte bien ta tablette, pour qu'on ai droit à toujours plus de beaux articles :) .

    RépondreSupprimer
  2. Merci Amaya. Et vive le carnet à idées!

    RépondreSupprimer

Ce sont vos commentaires qui me donnent envie d'écrire de nouveaux récits. Alors n'hésitez pas: Sélectionnez "Nom/URL", indiquez un nom et laissez un message. Merci et au plaisir de vous lire.