Cavalcade des blogs: Equitation - par Gruyer


Équitation? C'est la question que je pose ce mois-ci pour la nouvelle édition de la Cavalcade des blogs. C'est à cette question que Gruyer nous propose aujourd'hui une réponse. Voici sa participation.




Equitation…vous avez dit Equitation ?

Ce terme générique me laisse songeuse. D’ailleurs que dit le dictionnaire à ce sujet ?

            Equitation, subst.f : art ou action de monter à cheval
                                                           D’après le MaxiDico de 1996

Certes ! Mais tout ceci est un peu vague, vous ne trouvez pas ?

Par ailleurs, à mon sens, nous ne devrions pas mettre ce mot au singulier mais au pluriel !!!


Ne savons nous pas que depuis la nuit des temps, il n’existe pas une mais des équitations ?

L’équitation agricole tout d’abord avec une génération de chevaux de trait qui ont labouré nos terres en long, en large et en travers. L’équitation militaire qui a donné naissance à notre équitation traditionnelle et enfin notre équitation dite « de loisir ».

Il ne faut pas oublier également que ce terme que nous utilisons chaque jour regroupe à lui seul 28 disciplines différentes et si je supplée la définition de mon vieux dictionnaire, 28 équitations différentes.

Pourtant, dans la majorité de nos centres équestres et malgré la diversité des disciplines qui existent, nous n’en apprenons que 3 : le saut, le dressage et le cross (et encore… concernant le dernier, il s’enseigne uniquement lorsque le club a suffisamment d’espace pour pouvoir le pratiquer ce qui, en région parisienne n’est pas toujours le cas !).

La question que je me pose c’est :  ça ne choque personne ????

Combien de cavaliers ont eu la curiosité de s’intéresser aux autres disciplines et combien ont franchi le pas de les essayer ?

Au final, je m’aperçois que ce seul terme pourrait être une matière à débat au même titre que « ferrer son cheval…ou non ? » ou « monter avec une embouchure…ou non ? »

Tout ceci n’est-il pas une « invention » humaine afin de diviser pour mieux régner et se chamailler entre cavaliers pour savoir qui a la meilleure équitation ? La réponse est simple : Personne !

Et le cheval dans tout ça ? Celui que l’on utilise et que l’on « maltraite » suivant qu’on ait une bonne assiette ou qu’on ait de la légèreté dans les mains, dans les jambes etc.…

Que répondrait notre ami s’il avait la capacité de « parler » humain ????

Voici la véritable question que je me pose depuis quelques temps !!!

Possédant un poulain n’ayant pas encore l’âge d’être monté, je me souci néanmoins de son avenir « sportif » ou de « loisir ».
Et si finalement, c’était lui qui réponde à mes questions le jour où il débutera sa « carrière » ?

Voici le pari un peu fou que je me suis lancé : Essayer autant de disciplines que possible puis le laisser choisir celle qui lui correspondra le mieux.

Evidemment qu’en tant que cavalière, j’ai une discipline de prédilection mais elle ne sera pas forcément celle de mon poney.
Alors vaut-il mieux agir en égoïste et se faire plaisir pour soi ou bien être heureux à deux dans notre couple Homme / Cheval ? Là, je crois que tous le monde sera d’accord sur la réponse  :D

Pour en revenir à cette définition du dictionnaire, je vous propose de l’étoffer un peu et ce sera le mot de la fin :

            Equitation, subst.f : art ou action de monter un cheval « bien dans sa tête, dans son corps  et dans ses sabots », en parfaite harmonie avec son cavalier.


Gruyer
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Une belle définition "finale" de l'équitation ! :)

    Et je suis tellement d'accord, c'est au cheval de choisir la discipline dans laquelle il est la plus à l'aise.

    RépondreSupprimer
  2. Belle (re)définition :) Vive l'équit...euh non vivent les équitations ^^

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi j'aime beaucoup cette nouvelle définition que tu proposes!

    RépondreSupprimer

Ce sont vos commentaires qui me donnent envie d'écrire de nouveaux récits. Alors n'hésitez pas: Sélectionnez "Nom/URL", indiquez un nom et laissez un message. Merci et au plaisir de vous lire.