Quand je dis voyage...

... j'entends évasion. J'entends liberté, découvertes, rencontres, chevaux, randonnées, ouverture d'esprit, inspiration, aventure, dépaysement,...



Quand je dis voyage, j'entends le murmure de la mer sur le sable chaud. J'entends le grondement crescendo de centaines de sabots, les
pépiements, les gazouillis, les roucoulements et les cris des oiseaux, la complainte sifflante du vent persistant, les voix aux accents inconnus, le frottement des feuilles, l'intensité du silence de la forêt enneigée, les Tshous qui font aller vite, le chant de l'eau qui s'écoule, les meuglements des veaux curieux, le rugissement de l'océan en colère, les mots qui se bousculent dans le tohu-bohu d'un port étranger, les aboiements nocturnes des gardiens de nos nuits,...

Quand je dis voyage, je vois les espaces infinis. Je vois les baobabs biscornus et leurs pélicans imposants, les yourtes, ovnis blancs posés dans les steppes immenses, des compagnons de voyage qui regardent dans la même direction, les cornes démesurées des zébus, l'arrondi des Monts d'Alsace, une rivière qui soudain s'enfonce dans la terre, un lac immaculé qui cède goutte à goutte la place au printemps, le vert pétillant des palétuviers face au désert, des amis équins à quatre pattes, un sol déchiré et soudain interrompu, une pelouse alpine semée de rochers blancs, des as du rodéo, une ville de coquillages, un contraste de couleurs, des prières agitées par le vent, un soleil couchant, ...

Quand je dis voyage, je goûte le thé au lait salé de l'accueil mongol. Je goûte le poisson grillé, le fromage fondu de la raclette, les beignets de mouton, un bon petit vin d'Alsace, l'eau de source naturellement pétillante, la pâte à tartiner chocolat- cacahuète, un délicieux yaourt au lait de yak, l'inévitable sauce aux oignons, la vodka Chingis Khan, le poisson fruit de notre pêche, le mouton cuit patiemment à l'étouffée, les mangues mûres juste cueillies sur l'arbre, la crème de beurre si lourde, les bretzels tout chauds...

Quand je dis voyage, je sens la paille fraiche des écuries. Je sens les poissons en décomposition abandonnés sur la plage par les pêcheurs, la pureté de l'air de montagne, ...

Quand je dis voyage, je ressens les muscles d'un cheval qui travaillent sous la selle. Je ressens la caresse du vent sur la peau, le froid mordant de la neige, la douce chaleur de l'Atlantique sur le littoral africain, le frottement des poils de ma monture avant d'entrer dans l'eau, la chaleur du soleil, les picotements du visage cinglé par le vent, la dureté d'une planche de bois comme sommier, la régularité du trot, le souffle du ventilateur dans la chaleur moite de la nuit, ...

Tant de mots, tant d'images et de sons, de goûts et d'odeurs, qui ne sont pourtant que peu de choses en regard de l'immensité du mot voyage. Quand je dis voyage, je rêve de souvenirs passés. Je rêve d'émotions présentes et de potentiels d'avenir.

Désormais, le jeudi, je dis voyage


Quand je dis voyage, je redécouvre le monde, et j'écris avec mes oreilles et mes yeux, mes cinq sens et mes rêves. Et puis, un jour, parfois, souvent, je le partage.

Alors dès aujourd'hui, le jeudi, je dis voyage. Mes souvenirs de randonnées, mes récits de voyages, mes impressions sur les pays visités et les peuples rencontrés, mes conseils pour préparer et choisir ses randonnées (à cheval bien sûr!), ce sera désormais le rendez-vous du jeudi sur Cavali'Erre.



Voilà mes objectifs en cette rentrée: vous dire voyage au moins un jeudi tous les quinze jours, bien plus souvent si possible, pour commencer la fin de semaine avec des envies d'évasion.

Et toujours, chaque semaine, les autres jours, venez retrouver des idées, des envies, des conseils, des questions, sur le monde du cheval, l'équitation et les voyages.

Alors, à jeudi prochain pour un nouveau rendez-vous voyage!

Et vous, qu'est-ce que le mot voyage signifie pour vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Souvent voyage est synonyme de vacances, d'évasion, d'aller voir ailleurs, de dépaysement. Quand on dit voyage on pense aux contrées lointaines, mais on peut voyager en étant en bas de chez soi grâce à toutes les sensations que l'on sent, ressent, ce qu'on voit... comme si bien décrit dans ton texte, tout en poésie.
    Je n'aurais pas su aussi bien décrire le mot voyage que comme tu l'as fait dans ton récit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julie. Maintenant il faut "juste" que j'arrive à faire de la photo comme toi pour illustrer...

      Supprimer
  2. Ton texte m'a fait voyager à travers le monde, tout en restant derrière mon écran. Tu as même su me faire voyager dans ma petite Alsace :).

    J'ai déjà hâte de découvrir tes récits du jeudi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est super beau l'Alsace.

      Bon maintenant je vais essayer d'être à le hauteur jeudi prochain alors!

      Supprimer
  3. Voyage est synonyme de beaucoup de choses et de beaucoup de chose plaisante :) Très bel article !
    Tient ça va me faire voyager :D Hâte de lire tes prochains écrits !! :)

    RépondreSupprimer

Ce sont vos commentaires qui me donnent envie d'écrire de nouveaux récits. Alors n'hésitez pas: Sélectionnez "Nom/URL", indiquez un nom et laissez un message. Merci et au plaisir de vous lire.