12 bonnes raisons de partir en Irlande

Ah, l'Irlande, cette contrée aux verts pâturages que je rêve de visiter. Qui de mieux placé pour nous parler de ce pays que quelqu'un qui l'a déjà exploré? Alors, aujourd'hui, pour le premier article invité chez Cavali'Erre, je laisse à Alexia, du blog Perspectives Cavalières, le soin de nous donner envie de découvrir ce pays.


A toi, Alexia!


Comme le dit si joliment le guide du routard : "Et si, de la plupart des contrées que l'on visite, on rapporte des souvenirs, c'est plutôt un peu de soi-même qu'on laisse en Irlande… Car, peu importe sa patrie, l'Irlande est celle du cœur." Ayant emmené des touristes en balade à cheval dans cette belle île pendant 3 mois, je confirme qu'on morceau de mon cœur y est resté. Et je pense sincèrement que quiconque ayant l'opportunité de visiter ce pays doit absolument le faire au moins une fois dans sa vie. Voici donc 12 bonnes raisons, pour les cavaliers comme les non-cavaliers, de débarquer dans cette contrée magique  posée au milieu des flots


9 bonnes raisons pour tous


- La pluie. 

Bah, quoi ? Au moins, vous êtes sûr de ne pas rester cloîtré chez vous quand il fait 35°C à l'ombre, ou qu'il est tombé 40 cm de neige dans la nuit. La pluie, c'est quand même bien, isn't it ?

- Les Irlandais aiment bien les français.

Pourquoi ? J'avoue que je n'en sais rien, mais c'est (plutôt !) vrai. Peut-être que parce que nous sommes beaucoup à prendre la peine de leur rendre visite sur leur écrin de verdure, ou même à nous y installer ? Et sans doute aussi parce que nous avons un ennemi commun : les Rosbifs/English !! C'est de bonne guerre… (Mais rassurez-vous, après le match de rugby, nous sommes tous copains pour la 3ème mi-temps qui a lieu dans les pubs et les bars).

- La Guinness (et les pubs, et la musique). 



Pas besoin de développer :).

- Sa lumière incroyable. 

Comme je l'ai déjà dis dans un article précédent, je persiste et signe. La lumière irlandaise est unique, et insuffle une beauté saisissante à cette île.



- Ses paysages âpres et authentiques. 

Dans plusieurs coins (paumés, cela va sans dire), mis à part des moutons, vous ne croiserez pas âme qui vive, et serez entouré de monts rocheux millénaires avec la lande aride (mais si belle et sauvage) à perte de vue.  Pour peu, vous sentez que la Grande Famine qui a frappé le pays n'est pas si loin. Et que le méchant leprechaun qui vous guette pour vous lancer un mauvais sort non plus.

- Sa banofee pie. Et ses scones.

Bon, promis, j'arrête de parler de bouffe. Mais n'empêche, je renoncerais volontiers à mes indemnités chômage rien que pour manger à nouveau un de ces desserts. Même s'ils sont anglais et non pas irlandais à la base, je m'en fou. C'est là-bas que je les aie découverts ! Ah, et goûtez aussi leurs fromages (si si, ils sont très bons !), et fruits de mer (j'aime pas, mais le saumon de leurs nombreux lacs a du mérite j'ai ouïe dire de "mes touristes"). Bref, n'ayons pas peur des mots : oui, il existe une gastronomie irlandaise (au-delà du fish and chips) et elle n'est pas mauvaise ! Même si, rassurez-vous, elle n'égale pas la nôtre. (Quelle chauvine celle-là !)

- Les Irlandais. 

Bavards, gentils, sympas, chaleureux, accueillants, fiers de leur pays… Oui, je suis sérieuse ! Si vous trouvez un méchant Irlandais, appelez-moi !

- Le gaélique irlandais (bah oui, il existe aussi un gaélique écossais et un gaélique mannois).



Il faut savoir que la signalisation routière dans le pays est bilingue… Mais, fort heureusement pour nous petits touristes voyageurs, assez peu d'Irlandais parlent cette langue (ils sont surtout concentrés dans l'Ouest). Mais elle est sympa à entendre, surtout quand elle est parlée par une personne avec un fort accent irish… (Quoi, comment ça vous comprenez pas ce que je dis ?)

- Le prix.

 A l'heure des vols low-cost qui fleurissent partout comme des champignons, il va sans dire qu'un séjour en Irlande vous reviendra moins cher qu'un voyage aux Etats-Unis, en Afrique du Sud ou en Mongolie. L'Irlande, ce n'est pas très très loin de l'Hexagone, alors le tarif des billets d'avion est raisonnable ! De même, le bus est un moyen de transport très accessible sur l'île : j'ai payé 10€ pour faire le trajet Galway-Dublin  (à l'aller comme au retour). Pour traverser le pays d'ouest en est… Qui dit mieux ? 



3 bonnes raisons supplémentaires pour les cavaliers : 



- Le poney connemara.

S'il est mondialement connu, ce n'est pas pour des cacahuètes ! Porteur, donc pouvant être monté aussi bien par des enfants que des adultes, polyvalent, ayant un bon caractère… C'est THE poney par excellence, avec lequel on peut tout faire ! Les irlandais en sont très fiers, et avec raison.



- Les nombreuses infrastructures équestres sur tout le territoire.

Comme tout Pays de Cheval qui se respecte, vous n'aurez jamais beaucoup de kilomètres à faire avant de trouver une écurie, et verrez beaucoup de chevaux en plus de vaches et de moutons dans les prés… L'Irlande, c'est un peu la Normandie mais en plus grand ! Que vous vouliez vous balader sur la plage, faire du cross-country, assister à des courses…  Vous trouverez toujours chaussure à votre pied.

- Le Connemara Pony Show et le Dublin Horse Show.

Si vous partez en août, ne manquez pas un de ces événements ! Le premier se tient à la fin du mois à Clifden, et rassemble tous les amoureux de la race pendant une semaine autour de compétitions, animations et spectacles en tous genres à la gloire de leur poney de cœur. Le second a lieu, comme son nom l'indique, à la capitale, et est en quelque sorte un salon du cheval national sur 5 jours (avec beaucoup de CSO et de hunter, d'éleveurs et…de musique !). 



Avertissements : 



- Interdiction de partir visiter ce pays le temps d'un weekend. C'est bien trop court ! Please, take your time, une semaine est le -grand – minimum.

- Prévenez votre employeur et votre famille que vous partez en Irlande. Eh oui, il y a un risque que vous ne reveniez pas et posiez vos valises là-bas =)… Qu'on se le dise ! 

- Ne restez surtout pas dans les villes. Battez la cambrousse ! Dublin, pas besoin de s'y attarder, de nos jours beaucoup de grandes capitales européennes se ressemblent (c'est pas ça la mondialisation ?). Le cœur de l'Irlande bât dans ses tourbières désolées, ses falaises déchiquetées,  ses lacs éparpillés, son herbe  si verte, ses petites forêts et ses monts rocheux. Un étranger qui n'a vu que Paris connait-il vraiment la France ?



- Les Irlandais n'ont pas oublié leur passé et leur histoire : le conflit Nord-Irlandais avec les anglais, le Bloody Sunday, la Grande Famine, l'opposition protestants/catholiques…  Tout ça est encore très vivace dans beaucoup d'esprits.  " La différence entre l'histoire de France et l'histoire de l'Irlande, c'est que la leur est encore actuelle " est-il écrit sur le blog de Madame Oreille. C'est exactement ça. De même, l'Irlande est toujours un pays très religieux, où l'avortement est interdit par exemple (pour ceux qui ne le savent pas)… Si je vous dis tout cela, c'est pour vous éviter de faire des "bourdes" et de blesser involontairement vos hôtes. Autant dans l'Hexagone,  on peut "rigoler" sur ce genre de sujets, mais là-bas, c'est plutôt sérieux.

Alors, motivé pour lever les voiles, et larguer les amarres ? Prêt à chevaucher un poney Connemara… dans le Connemara ? 




Je ne sais pas vous, mais moi, je suis totalement convaincue, et j'ai encore plus envie de visiter ce pays ... à cheval bien sûr!

Je remercie Alexia pour cet article qui fait voyager, et je vous invite à aller découvrir ou re-découvrir son blog, qui propose des découvertes, des conseils et des réflexions toujours bien documentés sur le monde équestre.

Et si vous aussi, vous avez exploré un pays entre les oreilles d'un cheval, n'hésitez pas à me contacter pour venir nous le conter ici!

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. perso j'étais déjà convaincue bieeeen avant :P
    waah la lumière fait battre mon petit coeur de cinéaste *_*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi mais là je le suis encore plus!

      Supprimer
  2. J'aime cet article et la coïncidence est drôle: je prévois de partir vers janvier 2016 en Irlande pour faire guide équestre pendant 3 mois !

    Cette lecture est donc parfaite pour moi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je saurai qui contacter alors si j'y vais à ce moment là!

      Supprimer
    2. Ohhhh troooop bien ! ! Vas-y Marylou =) ! ! J'irais te voir et me balader avec toi (j'oublierai pas le pourboire promis ^^ !).

      Supprimer
  3. Ces paysages... j'adore ! Puis tu as raison, la lumière est ravissante, un régal pour les yeux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh cette lumière ça donne trop envie, moi aussi j'adore. À voir en vrai, ça doit être trop beau!

      Supprimer
  4. Haaaa, j'vous avait dit pour la lumière ! ! Je croyais halluciner quand je voyais ensuite les photos en grand écran sur mon ordinateur (et pourtant, j'avais piqué l'appareil numérique tout simple de ma soeur pour le voyage)... C'était juste incroyable et magique=) !

    RépondreSupprimer
  5. Je confirme c'est un magnifique pays et les irlandais sont d'une gentillesse inouïe. Pour ma part j'ai fait le tour en stop et en bus et en efffet ça ne coûte pas grand chose. C'était mon premier voyage et j'en garde un super souvenir.

    RépondreSupprimer
  6. Très très chouette cet article ! ça donne carrément envie de se téléporter là-bas :)
    Ce pays m'a toujours attiré et ce billet confirme ce que j'imaginais et puis... y a les scones ! Rien que pour ça ça vaut le déplacement ! Bisous Emilie et félicitations à ton invitée ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais pas les scones... Enfin, pas encore, parce que moi aussi je voudrais bien m'y téléporter!

      Supprimer

Ce sont vos commentaires qui me donnent envie d'écrire de nouveaux récits. Alors n'hésitez pas: Sélectionnez "Nom/URL", indiquez un nom et laissez un message. Merci et au plaisir de vous lire.