De l'ouverture d'esprit en voyage: face aux clichés

Il y a quelques mois, lors d'un déplacement professionnel, je rencontrais un collègue Sud-Coréen. Première prise de contact, en anglais (Je ne parle pas coréen...). Quelle ne fut pas ma surprise face à la première question qu'il me posa: "Est-ce vrai que les Français ne se lavent pas?"


J'avoue avoir été aussi étonnée par sa spontanéité que par cette image des Français. Il semble donc qu'il y ait de par le monde quelques clichés sur les Français. J'en suis ainsi venue à m'interroger sur les clichés que les gens originaires d'autres pays ont sur les Français, mais aussi sur les clichés que nous autres Français avons des autres pays. Et j'ai pu constater que le voyage est une bonne façon de confronter ces clichés à la réalité. J'espère ainsi que ce collègue a pu constater que les Français se lavent après nous avoir côtoyés pendant une semaine...

Autre constat original, c'est la façon dont une recette peut être transposée dans un autre pays. C'est ainsi que j'ai découvert que les Américains ont revu à leur façon le pain perdu, qu'ils préparent avec du pain de mie. Recette qu'ils appellent d'ailleurs "French Toast".


Clichés américain vérifié: Taxis jaunes et gratte-ciel
Et alors, moi, de mon côté, ai-je des clichés sur les autres pays? Evidemment oui. On dit souvent des Suisses qu'ils sont très ponctuels, organisés et pointilleux. J'ai pu constater lors de mon séjour en Suisse qu'il y a au moins une part de vérité dans ces idées. Ainsi, le gite où j'ai séjourné était extrêmement propre et bien rangé, tout comme la ville alentour.

Mais le pays qui m'a réellement poussée à revenir sur mes idées pré-conçues, c'est la Mongolie. Avant de partir, j'imaginais naïvement que les nomades vivaient encore "à l'ancienne", quelque peu déconnectés du monde moderne. Alors que ce n'est pas du tout le cas. Quand notre traducteur nous a annoncé que nos éleveurs-guides allait bientôt nous rejoindre, je me suis demandée comment il le savait. Alors que la réponse était simple: ils l'avaient appelé avec leur téléphone portable. Oui, même au milieu des steppes, ça capte (à peu près)!

Mongolie: les steppes connectées 

Besoin d'électricité? Les nomades utilisent la force des éléments, encore plus écolos que nous! Les panneaux solaires fleurissent ainsi au pied de la majorité des yourtes. Associez-les à une parabole, et vous pourrez regarder la télévision même dans les lieux les plus reculés. Voilà une expérience à vivre: aider à rattraper les petits yaks pour la nuit, puis rentrer se réchauffer dans une yourte, et y regarder un film mongol en noir et blanc. Ajoutez y les publicités, toujours en Mongol, telle celle où une petite fille brune aux yeux bridées joue avec une poupée blanche aux cheveux blonds, à l'image des contradictions de ce pays.

Voici donc la force des voyages: celle de confronter la réalité aux clichés, de révéler les nuances et la complexité des peuples. Les voyages sont enrichissants en ce qu'il vous apprennent à ne pas vous arrêter aux idées préconçues, à regarder au delà des apparences. Alors n'hésitez plus, voyagez, vous en reviendrez grandis!

Et vous, avez-vous déjà découvert la vérité sur des clichés lors de vos voyages?

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Bien dit ! A taiwan j'ai eu une conversation très interessante avec une amie de ma mère qui parlait français et chinois. Elle a dit en riant que "vous les français, vous pensez que les chinois mangent du chien et ne pensent qu'à travailler et faire des enfants !" Les voyages forment la jeunesse comme on dit ^^

    RépondreSupprimer
  2. Excellent ! Tu m'apprends un truc pour la Mongolie car oui, j'étais encore persuadée qu'ils vivaient "à l'ancienne"...

    J'aime beaucoup ce sujet! Mon prof de droit nous parlant récemment de ses rencontres à l'étranger et des différences de culture, comme le fait de demander le salaire qui est une des premières questions que posent les Coréens (il me semble) et qui n'est pas du tout gênant pour eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tiens, il ne m'a pas demandé mon salaire quand même le coréen. Par contre, il était d'une franchise désarmante!

      Pour la Mongolie, ça me rassure alors, je me sens moins seule du coup!

      Supprimer
  3. C'est un aspect du voyage que j'ai toujours trouvé amusant, les clichés.
    Je n'ai jamais eu l'occasion d'y être confronté, mais de ce que tu dis, ça doit être intéressant de confronter nos idées-reçues ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super intéressant, surtout quand tu réalises les idées-reçues dont tu n'avais pas conscience.

      Supprimer
  4. Je fais court : tout à fait d'accord avec toi =) !
    N'empêche, elle est bien bonne celle des français qui ne se douchent jamais^^ !
    Autre cliché à l'opposé : au Brésil, au contraire, les gens se doucheraient deux voire trois fois par jour ( grande importance accordée au physique et à l'hygiène)... Enfin, je n'ai pas vérifié cette affirmation par moi-même ;).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois bien que c'est un cliché assez répandu que les Français seraient sales...Sinon, j'ai eu un collègue brésilien, mais j'ai pas pensé à lui demander à quelle fréquence il se lavait!

      Supprimer
  5. Coucou ! J'avais gardé ton article en réserve pour quand j'aurais un petit moment pour le commenter et c'est maintenant... Top départ ! C'est vrai que les clichés ont la vie dure et que parfois on est un peu désagréablement surpris quand on va à l'étranger de découvrir ce qu'on pense de nous ^^ Quant à la Mongolie, c'est assez impressionnant ce que tu racontes, comme toi, je me serais attendue à plus de ... enfin à moins de modernité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est gentil de penser à moi quand tu as du temps libre :-)
      C'est clair que la Mongolie, ça a été une vraie surprise pour moi aussi!

      Supprimer

Ce sont vos commentaires qui me donnent envie d'écrire de nouveaux récits. Alors n'hésitez pas: Sélectionnez "Nom/URL", indiquez un nom et laissez un message. Merci et au plaisir de vous lire.