Ivresse cavalière


Voilà l'été
Un temps décalé
Le club fermé
Rythme cassé

Un manque latent
Déséquilibre inconscient
Besoin ardent
Désir puissant

Retrouvailles arrangées
Rencontre appréciée
Par une matinée arrosée
Enfin délivrée

Me voilà enivrée
L'esprit évadé
Le corps relaché
Complètement libérée

Une ivresse cavalière
Ma façon de prendre l'air
Un destrier ordinaire
Et la vitesse de l'éclair

Mon petit coin de paradis
Il est fait ainsi
De kilomètres engloutis
Sur le dos d'un ami.





Ceci est mon apéro cosmique de l'été, organisé par ma copine Aileza.


Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

La fabuleuse histoire de Pie S'Tache, le poulain qui ne savait pas téter

*Inspiré de faits réels*

C'est l'histoire d'un poulain extra-ordinaire que je m'en vais vous conter aujourd'hui. Comme tant d'autres, il fut attendu tant et plus, avant de pointer ses naseaux une nuit lumineuse de printemps. Aux côtés de sa mère veillait celle qui serait sa seconde mère, une humaine aux Cheveux Rouges.

Sous une lune presque pleine, deux sabots blancs furent suivis d'une tête brune surmontée d'une touffe de poils noirs. Petit à petit, tâche après tâche, bruns et blancs mêlés se révélèrent à des yeux ébahis, tant et si bien que ce petit poulain pie bai devait garder par la suite le doux surnom de Pie S'Tache.


Sitôt né, il fut l'objet de maintes attention, de sa mère qui le caressa doucement et des yeux de ses amis humains qui le couvaient déjà du regard. Très vite, il fit preuve de son énergie et de sa débrouillardise et se dressa fièrement sur ses grosses pattes de Gypsy Cob.

La faim se faisant sentir, le tout jeune Pie S'Tache se mis en quête sous le ventre de sa mère du précieux liquide nourricier. Il lui sembla bien trouver la source du lait, mais malgré ses efforts il ne réussit point à saisir entre ses lèvres la mamelle généreuse. Las, il ne sut alors comprendre la technique pour se nourrir.

Les heures passèrent et, entre deux siestes pour récupérer de son labeur, Pie S'Tache tenta en vain de boire le liquide offert par sa mère. C'est alors qu'inquiète, Cheveux Rouges vit venir l'Effroyable Homme à la Blouse Blanche. Celui-ci, voyant l'échec des efforts de Pie S'Tache, lui glissa un horrible tuyau dans le nez, dont il lui fut impossible de se libérer. Heureusement, Maman Poney veillait par son calme à rassurer le poulain effrayé, qui sentit alors son ventre se gonfler d'une chaleur tant attendue.

Requinqué et débarrassé de l'infâme tuyau, Pie S'Tache repris ses infructueux essais. Il vit l'énorme boule jaune se lever dans le ciel, puis repartir pour laisser de nouveau la place à cette lune qui l'avait accueilli dans le monde. 

Mais à ce moment-là, l'Effroyable Homme à la Blouse Blanche revint. Voyant l'échec du poulain nouveau né, il lui présenta une drôle de mamelle au goût amer qui n'était pas attachée à une Maman Poney. Là encore, Pie S'Tache ne sut point qu'en faire.

Maman Cheveux Rouges appela alors ses amies à deux pattes à la rescousse pour aider son nouvel ami à quatre pattes. C'est ainsi que Nounou se retrouva au milieu de la nuit à présenter, dans un saladier attrapé au passage dans un placard, un liquide à l'odeur alléchante à Pie S'Tache. Mais le petit futé savait bien, lui, que c'était à Maman Poney de lui donner à manger. Ce n'est que par la ruse que Nounou réussit à lui glisser les lèvres dans la boisson opaline, qu'il avala alors goulûment et bien bruyamment.


Maman Cheveux Rouges, Nounou et Nanny firent alors un planning pour être présentes chacune son tour à ses côtés et lui apporter le précieux liquide source de vie et d'énergie. Sans relâche, elles vinrent, nuit et jour et jour et nuit, accompagnées de leur fidèle saladier, tant et si bien que Pie S'Tache grandit à la vitesse de l'éclair. Il sut très vite reconnaître le bruit du moteur qui lui apportait son repas, et ne manquait pas de le saluer d'un doux hennissement.


Ainsi passèrent les jours et les semaines, et quand la lune montra de nouveau le visage qu'elle avait à la naissance du poulain, celui-ci aurait pu gagner le concours de vitesse de dégustation de lait en seau. Il emplissait de fierté Maman Poney et ses trois nounous humaines en galopant allègrement dans les prés et en démontrant sans faillir sa joie et sa curiosité, sous l’œil bienveillant de Tonton Poney. Bien vite, il goûta même de ses jeunes dents l'herbe nouvelle du printemps.

Mais elles avaient depuis longtemps renoncé à le voir boire à la mamelle. Pourtant, Pie S'Tache était persévérant, et s'il ne savait point téter, il avait alors compris comment déclencher une giclée du lait de Maman Poney, qu'il léchait avec avidité à sa sortie. Heureusement que celle-ci acceptait patiemment de se faire secouer et brusquer des mamelles!

Le temps passa, et la lune tourna de nouveau le dos au monde. Pie S'Tache continua à s'entraîner en secret de ses nounous humaines, jusqu'au jour où il se sentit près à se lancer. C'est ainsi qu'un matin, Nanny le vit poser délicatement ses lèvres charnues sur la tétine de Maman Poney, et démontrer son adresse toute nouvelle pour savourer le lait maternel. 

Finalement, son acharnement avait payé, et Pie S'Tache avait appris tout seul à téter! La fierté et le soulagement emplirent les cœurs de Maman Cheveux Rouges, Nounou et Nanny, et c'est avec un liquide plus pétillant qu'elles arrosèrent l'évènement.

L'histoire aurait pu se terminer ici, mais Maman Poney n'était pas de cet avis. C'est qu'elle n'avait pas vu l'intérêt de continuer à préparer du lait pour un poulain qui ne le buvait pas, alors elle avait diminué ce qu'elle pouvait lui donner. Pauvre Pie S'Tache, tout cet acharnement pour un tel résultat?

Tentant le tout pour le tout pour encourager Maman Poney à lui donner du lait, Cheveux Rouges décida de priver le pauvre poulain d'une partie de son lait quotidien. Mais ce n'est qu'après le retour de l'Effroyable Homme à la Blouse Blanche que Maman Poney réussit enfin à subvenir à ses besoins.


C'est ainsi qu'à sa troisième lune, Pie S'Tache reçut un cadeau un peu particulier, sous la forme d'un dernier bol de lait. Dès lors, il n'eut plus besoin pour se nourrir que de sa mère et de l'herbe verte des prés. Et ceux-ci lui suffirent pour continuer à grandir et exhiber avec fierté sa belle robe tachée.

C'est ainsi que Pie S'Tache, le poulain qui ne savait pas téter à la naissance, donna à ses amis humains la plus belle des leçons d'espoir, celle de ne jamais renoncer.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

L'équitation, un sport de filles? #EtLaParitéAlors

Aujourd'hui, 80% des cavaliers sont des cavalières. Au point où l'équitation est considérée comme "un sport de filles". Mais d'abord, c'est quoi un sport de filles?



L'équitation, un sport de filles?

Les filles, c'est bien connu, sont petites, malingres, pas très sportives, émotives et niaises. Ce qui correspond tout à fait à l'équitation, semble-t-il... Et si l'on démontait ensemble tous ces clichés sur notre sport?


Un sport qui n'est pas un sport


Il paraitrait que c'est le cheval qui fait tout le travail. L'équitation, c'est donc bien pour les filles, puisque ce n'est pas vraiment un sport... Pourtant, un sport, c'est une "activité physique, le plus souvent de plein air et nécessitant généralement un entraînement, qui s'exerce sous forme de jeu ou de compétition, suivant des règles déterminées" (source: CNRTL). Alors, en équitation, on pratique une activité qui fait bouger le corps et travailler les muscles et augmente la dépense d'énergie. Quand ton cheval a décidé de faire son flemmard et qu'il faut l'encourager à bouger ses 500 kgs de muscles à la force de tes mollets tout en portant sa tête à bout de bras, c'est physique, je t'assure!

Et puis, quand t'as pas de manège et que t'es cavalier, tu sais VRAIMENT ce qu'est une discipline de plein air! Enfin, quand on voit les heures passées à répéter encore et encore les figures de manège pour obtenir une demi-seconde d'un exercice parfait, nul doute que l'équitation nécessite de l'entraînement.

La conclusion est donc sans appel: L’ÉQUITATION EST UN VRAI SPORT! Et toc!


Un sport de bisounours



L'équitation, c'est pour les filles niaises qui prennent les chevaux pour des gros nounours. Si je ne nierai pas que le simple fait d'apercevoir un cheval peut transformer une cavalière en guimauve (que celle qui ne cherche pas à apercevoir le cheval quand elle croise un van  sur la route me jette la première pierre...), il faut savoir que les câlins à gogo, ça ne dresse pas un cheval.

L'équitation, c'est au contraire l'apprentissage de la fermeté dans le respect, de l'autorité dans la douceur, de l'affirmation dans le calme.

C'est aussi un sport où l'on apprend à dépasser ses peurs, à se surpasser pour atteindre ses objectifs. Être capable de remonter sur son cheval même après un chute, voilà le vrai courage. Bref, l'équitation, ce n'est pas pour les mauviettes!


Un sport propre et net



En équitation, tout est toujours reluisant, les pantalons blancs nous éblouissent de leur éclat, les filles portent le dernier ensemble à la mode et montrent leurs ongles manucurés à leurs amies avant leur cours... Ou pas!

La base de l'équitation, c'est quand même de s'occuper d'un bête imposante qui ne prend pas sa douche tous les jours. Adieu pantalon blanc, bonjour la crasse. L'équitation est un sport où il ne faut surtout pas avoir peur de se salir, et avoir l'odorat bien accroché. 


L'équitation, un sport pour tous!


Pour résumer, l'équitation est donc un véritable sport, qui allie activité physique, dépassement de soi, montée d'adrénaline et investissement personnel.

Un sport de filles, ça? Bien sûr! Un sport de vraies filles qui deviennent des femmes épanouies, un sport intense et enrichissant. Mais aussi un sport de garçons et d'hommes, un sport de jeunes et d'adultes. Bref, un vrai sport pour tous.

D'ailleurs, l'équitation est le seul sport olympique où les épreuves sont mixtes!

Et la parité alors?


Malheureusement, en équitation comme ailleurs, difficile de trouver la parité. 80% de cavalières, mais seulement 35% de femmes dans les compétitions à haut niveau, alors que les femmes sont de toute évidence aussi compétentes que les hommes.

Notre sport est un exemple parmi tant d'autres de cette parité dont on parle tant, mais qui est si peu réelle. Parce que l'équitation est considérée comme "un sport de filles", elle le devient de plus en plus. Pourtant, les valeurs qu'elle donne sont universelles, et les défis qu'elle propose sont enrichissants pour garçons et filles.

J'espère bien vous avoir convaincu que l'équitation, c'est un vrai sport de mecs pratiqué par beaucoup de femmes.





Cet article a été écrit dans la cadre de l'évènement interblogueurs "EtLaParitéAlors?", dont voici toutes les participations: 

-Raphie / What’u up in my happy days : https://whatsupinmyhappydays.wordpress.com/…/le-feminisme-…/
-7 à la maison :http://7athome.com/2015/07/01/mon-sentiment-sur-la-parite/
-Monsieur Grrr : http://www.monsieurgrrr.fr/?p=207
-Aligator : http://aligator.ek.la/etlaparitealors-a118022432
-Chtite fourmi : http://visetsouris.eklablog.net/etlaparitealors-ca-existe-o…
-Bernieshoot : http://www.bernieshoot.fr/…/nom-de-jeune-fille-naissance-bl…
-Mr Le Psy : https://monsieurlepsy.wordpress.com/…/je-suis-macho-etlapa…/
-La Belle Bleue : http://www.ohlabellebleue.fr/2015/07/et-la-parite-alors.html
-Wow Mom: http://www.wow-mum.com/2015/07/etlaparitealors-ou-l-art-d-etre-different-de-la-meme-maniere.html

-Les mots de Kiara: http://lesmotsdekiara.wordpress.com/2015/07/01/des-cadeaux-de-fin-dannee-education-nationale-inegalite-hommes-femmes-parite/
-  Ana t'invite: http://anatinvite.fr/2015/07/lepilation-etlaparitealors/

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...