[Impressions] De Lucerne au mont Rigi

L'automne dernier, je partais passer quelques jours en Suisse. Pas de chevaux, mais d'autres moyens de transport. Souvenirs.


Automne intemporel sur le lac


Les heures de train. À travers les vitres, la terre qui reverdit et se soulève doucement, comme un voyage dans le temps. Les maisons qui deviennent des chalets aux linteaux de bois en dentelle colorée. Arrivée à Lucerne, zoom sur la fête foraine, les chaises volantes prêtes à décoller. Ici, les bâtiments semblent ne pas avoir quitté le siècle dernier et gardent un charme ancien.



Il est un charme intemporel à cet automne suisse, des couleurs de verdure qui se parent doucement de reflets rouges et orangés, de châteaux anciens et de demeures ciselées, de chalets perdus et de verts pâturages. Le lac est fin et élancé, enserré tendrement par les montagnes hautes et les douces collines ondulantes. La brume vient caresser les sommets aux pins d’un vert profond. Douces forêts aux couleurs changeantes, qui parfois cachent un abri majestueux. Quand notre navire avale les eaux, les villes défilent, et les coins et recoins se révèlent. Prairies encore chargées de leur herbe printanière et vaches paisibles.




 
Déjà l’arrivée à bon port, pour rejoindre le premier train de montagne d’Europe. Un simple wagon sur un rail à crémaillère, qui se hisse une régularité claquante pour révéler entre les arbres la majesté du lac bordé de montagnes. Parfois, les cascades s’égayent si bas sous nos roues. Les villes deviennent des points, et eau et rocs dominent. 




Un abri à la vue imprenable, regard plongeant sur un lac calme, et face aux montagnes. Comme un écrin isolé par la brume, dissimulant doucement aux regards les pics lointains pour révéler notre bulle. Palissade de bois, flanc de montagne rocheux, arbre voisin, cocon de couleur et grisaille au loin. Douceur de blancheur sur les monts si bas. Chaleur réconfortante de l’abri. Alors le soleil tire sa révérence dans un dernier éclat, fait rougeoyer l’horizon en un clin d’œil à son absence du jour, jusqu’à une dernière langue de feu qui nous salue.
 



Et puis si vite la noirceur de la nuit, si pure et si profonde. Au loin le lac qui pétille et étincelle, lumières en ribambelle. Et la pluie qui vient nous saluer, étonnée et souriante de notre présence. Doucement, doucement, ce serpent de lumière qui jaillit et s’impose, guidé par des rives insouciantes. Alors grondent les gouttes, résonne le toit, pour bercer les dormeurs.



  

Bientôt en Suisse...

 


Peut-être est-ce ce voyage qui m'a influencé, je ne sais pas vraiment. À moins que ce soit cet autre souvenir d'un beau matin suisse... En tout cas, je retourne bientôt en Suisse, à Berne, cette fois pour y travailler et y vivre. Je serais donc peut-être moins présente sur le blog dans les semaines à venir, mais je ne vous oublie pas! 

http://www.cavalierre.fr/search/label/Je%20dis%20voyage...


Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci ma Julie! J'attendrai ta visite avec plaisir!

      Supprimer
  2. Bravo! Ca a l'air très très beau la Suisse. Merci pour ces belles photos qui font voyager un peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie. Pour ce que j'en ai vu, oui, c'est beau la Suisse. J'essaierai de vous faire de nouvelles photos de ce que je vais y découvrir :-)

      Supprimer
  3. Alors comme ça tu nous quittes :( Mais non, suis-je bête ?! La blogosphère c'est sur toute la planète^^.
    Ravie pour toi de cette nouvelle vie qui t'attend et de toutes ces belles rencontres et expériences que tu vas faire. Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, je déménage, mais c'est pour de nouvelles aventures à partager sur le blog ;-) Merci Aileza!

      Supprimer
  4. Bonne route en Suisse Emilie ;) ! Pour y avoir déjà été (normal, je suis à 30 bornes de la frontière ^^), je confirme c'est un très beau pays...
    Donne-nous quelques nouvelles de ton expatriation, hein ;) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alex!
      Bien sûr que je vous donnerais des nouvelles... une fois que j'aurai Internet!

      Supprimer

Ce sont vos commentaires qui me donnent envie d'écrire de nouveaux récits. Alors n'hésitez pas: Sélectionnez "Nom/URL", indiquez un nom et laissez un message. Merci et au plaisir de vous lire.