Quand la peur s'en mèle...

Il y a si peu de temps, il y a deux mois déjà, je devenais propriétaire. Propriétaire à distance pour un temps, le temps de la fin de saison pour le club où est encore ma jument. Une grande joie, modérée par la distance qui nous sépare encore.
 
poney alezan qui broute dans un pré
Si près, si loin

Mais le moment où nous serons réunies approche enfin. Et savez-vous ce qui me submerge à cette perspective? Pas le bonheur de l'avoir bientôt à mes côtés, non. Plutôt la peur. La peur de ne pas être capable de préparer correctement son arrivée, et celle de tout ce qui pourrait lui arriver.

La hauteur de ma folie me rattrape: acheter une jument, c'est chouette. Acheter cette jument-là, ma Jas, c'est juste magique. Mais acheter une jument en France en vivant en Suisse et devoir l'importer dans un pays dont je ne connais pas vraiment le monde équestre, ça, c'est beaucoup plus effrayant.

Aujourd'hui je lui cherche sa nouvelle maison, un lieu où je pourrais la laisser en confiance, pas trop loin de chez moi, à un prix correct, et c'est pas simple.

Et puis s'enchainent toutes les questions qui vont avec: où trouver un maréchal ici, combien coûte le véto dans un pays où la vie est chère, comment organiser le transport, est-ce qu'elle monte bien dans un van, comment va-t-elle supporter le voyage...? Difficile de dépasser ces inquiétudes pour voir le simple bonheur de sa présence alors qu'elle est si loin.
   
Il y a un côté angoissant à la responsabilité d'être propriétaire, la peur de faire des erreurs qu'elle doive payer, la peur qu'il lui arrive quelque chose. Même l'idée d'acheter une selle est compliquée, parce que je sais qu'elle blesse facilement au garrot.

Mais il y a au travers de tout cela une évidence: je la veux près de moi. Ce sont les moments quotidiens auprès d'elle qui me manquent, ceux qui pourraient me rassurer, ceux pour lesquels j'ai si longtemps rêvé d'elle. C'est la distance je crois qui fait croitre la peur en moi, la distance qui temporise la joie.

Parfois, quand la peur s'en mèle, même les plus belles choses peuvent nous paraitre ternes. Alors il me reste aujourd'hui à affronter ces frayeurs pour rendre à nos retrouvailles l'accent du bonheur.


Et vous, ami(e)s propriétaires, comment vivez-vous votre responsabilité envers votre cheval? Des astuces pour gérer cette peur?

Ceci est ma participation à la 28ème Cavalcade des Blogs, organisée par Astride du blog Eperdument cheval, sur le thème "Quand la peur s'en mèle..."

logo la Cavalcade des Blogs
 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lire la suite...

Vis ma vie de cavalière... en gifs

Être cavalière, ce n'est pas seulement monter à cheval. C'est aussi et surtout une passion qui vous fait développer de drôles d'habitudes et manies au quotidien. Voici un florilège des caractéristiques propres aux cavalières passionnées.

Tu sais que tu es cavalière quand...


  • tu passes le balai plus souvent aux écuries que chez toi



  • tu as toujours l'impression de sentir bon même après 3 heures de poney


    • tu n'as jamais de place pour mettre les courses dans ton coffre (il est trop plein d'équipement équestre in-dis-pen-sable)


      • tu peux te priver de grasse mat' juste pour aller monter 


      • il y a plus de brosses dans ta boite de pansage que de produits de beauté dans ta salle de bains



          • tu as la solution à tous les problèmes: la ficelle à ballots 


            • tu repères tous les vans quand tu es sur la route... et tu es déçue si tu ne vois pas de cheval dedans


            • ta carte bleue redoute la vue d'une sellerie bien plus que celle d'un magasin de vêtements


            • ton appartement est décoré de photos et de tableaux de poneys


              • tu es capable de faire 500 km juste pour aller voir ta jument (spéciale dédicace à mes parents qui se retrouvent "obligés" de m'héberger)


              • tu deviens une furie si tu entends dire que "l'équitation, c'est pas un sport" 






              Voici donc quelques caractéristiques qui révèlent (en tout cas chez moi) la passion qui m'anime, celle de l'équitation et des chevaux. Et vous, quelles sont les vôtres?


              Cet article est ma participation à la 27ème Cavalcade des Blogs, organisée par Emilie, du Blog "Conseils pour les propriétaires d'équidés", sur le thème de "la passion qui m'anime".
               
                Rendez-vous sur Hellocoton !
                Lire la suite...