Quand la peur s'en mèle...

Il y a si peu de temps, il y a deux mois déjà, je devenais propriétaire. Propriétaire à distance pour un temps, le temps de la fin de saison pour le club où est encore ma jument. Une grande joie, modérée par la distance qui nous sépare encore.
 
poney alezan qui broute dans un pré
Si près, si loin

Mais le moment où nous serons réunies approche enfin. Et savez-vous ce qui me submerge à cette perspective? Pas le bonheur de l'avoir bientôt à mes côtés, non. Plutôt la peur. La peur de ne pas être capable de préparer correctement son arrivée, et celle de tout ce qui pourrait lui arriver.

La hauteur de ma folie me rattrape: acheter une jument, c'est chouette. Acheter cette jument-là, ma Jas, c'est juste magique. Mais acheter une jument en France en vivant en Suisse et devoir l'importer dans un pays dont je ne connais pas vraiment le monde équestre, ça, c'est beaucoup plus effrayant.

Aujourd'hui je lui cherche sa nouvelle maison, un lieu où je pourrais la laisser en confiance, pas trop loin de chez moi, à un prix correct, et c'est pas simple.

Et puis s'enchainent toutes les questions qui vont avec: où trouver un maréchal ici, combien coûte le véto dans un pays où la vie est chère, comment organiser le transport, est-ce qu'elle monte bien dans un van, comment va-t-elle supporter le voyage...? Difficile de dépasser ces inquiétudes pour voir le simple bonheur de sa présence alors qu'elle est si loin.
   
Il y a un côté angoissant à la responsabilité d'être propriétaire, la peur de faire des erreurs qu'elle doive payer, la peur qu'il lui arrive quelque chose. Même l'idée d'acheter une selle est compliquée, parce que je sais qu'elle blesse facilement au garrot.

Mais il y a au travers de tout cela une évidence: je la veux près de moi. Ce sont les moments quotidiens auprès d'elle qui me manquent, ceux qui pourraient me rassurer, ceux pour lesquels j'ai si longtemps rêvé d'elle. C'est la distance je crois qui fait croitre la peur en moi, la distance qui temporise la joie.

Parfois, quand la peur s'en mèle, même les plus belles choses peuvent nous paraitre ternes. Alors il me reste aujourd'hui à affronter ces frayeurs pour rendre à nos retrouvailles l'accent du bonheur.


Et vous, ami(e)s propriétaires, comment vivez-vous votre responsabilité envers votre cheval? Des astuces pour gérer cette peur?

Ceci est ma participation à la 28ème Cavalcade des Blogs, organisée par Astride du blog Eperdument cheval, sur le thème "Quand la peur s'en mèle..."

logo la Cavalcade des Blogs
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 commentaires:

  1. admettre dès maintenant que tu vas faire de la merde xD devenir proprio c'est devenir chiant car rien n'est trop beau pour notre Gros(se), ne plus avoir de vie car on met tout notre temps et notre argent pour notre Gros(se), on expérimente et on se plante (des fois ça marche), on écoute les conseils des autres qui ne sont pas toujours bons ou qui ne nous correspondent pas ... et le mieux dans tout ça, c'est que notre Gros(se) nous pardonne tout et qu'il est toujours partant pour de nouvelles expérimentations équestres ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi qui ai tendance à être perfectionniste, ça va être un bel exercice d'apprendre à accepter de me tromper. Mais tu as raison, heureusement qu'ils nous pardonnent!

      Supprimer
  2. Une belle idée cet article qui avoue les angoisses du proprio tout neuf! :) Pour l'avoir vécu, avec aussi un transport depuis l'étranger, je pense qu'on ne "gère" pas la peur. On la vit, on la partage, on expérimente... on fait de toute façon un tas de bêtises mais en voyant au jour le jour la relation qui se construit et le cheval qui se porte bien, on prend confiance. Reste tout de même un petit goût de "C'est plus facile dans les livres ;) " Merci pour cet article!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison, c'est toujours plus facile quand ça reste théorique. Mais malgré la peur, c'est une tellement belle aventure que j'apprends à accepter cette peur :-)

      Supprimer
  3. Tu as toutes ces peurs et c'est bien normal. Mais quand enfin tu l'auras près de toi, que tu pourras goûter au plaisir simple de glisser ta main dans ses crins, de sentir son souffle chaud... alors toutes ces craintes s'enfuiront !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu savais comme j'ai hâte qu'elle arrive! Et en même temps il reste tant de choses à préparer en si peu de temps.

      Supprimer
  4. Ah la peur lorsqu'on devient propriétaire! Toutes ces choses qu'on pensait ne pas être "stressant" et qui le deviennent lorsqu'on doit le gérer pour son cheval! :p Je connais aussi! De mon côté je suis bien plus détendue qu'avant, tout simplement par l'expérience : je connais mieux mon cheval/ je sais où trouver des professionnels pour m'aider et pour le choix d'une pension (on en a fait plusieurs), je sais aussi qu'il faut beaucoup de patience et qu'on fini par trouver :) Donc l'expérience m'aide à mieux le gérer. Mais bon, après... Je crois que je ne serais jamais à 100% sereine : les blessures et les maladies me font toujours peur par exemple! On les aime tellement nos loulous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, c'est aussi parce que j'ai plein de choses à apprendre que j'ai ces peurs. Avec le temps et l'expérience, j'espère aussi qu'elles s'atténueront.

      Supprimer
  5. Le jour où j'ai eu La Secouette, j'aurai pu dormir avec elle dans le box si on m'avait laissé faire, trop peur que cette nouvelle vie sous ma responsabilité ait un problème alors que je n'étais pas présente... Et puis finalement, j'arrive à partir sereinement en vacances une semaine..!! Ca viendra tu verras !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi qui espérait enfin réussir à bien dormir le jour où elle arrivera en me disant qu'elle est près de moi, finalement tu ne me rassures pas ;-)

      Supprimer
  6. Oui, tu as raison, avoir un cheval est une vraie responsabilité! Heureusement comme tu l'écris, la perspective d'avoir ta jument à tes côtés dépasse ces peurs. Personnellement, j'ai eu peur quand je me suis retrouvée en charge de deux chevaux. Je me demandais si je n'avais pas fait une folie en devenant propriétaire de Qalo alors que j'avais déjà l'Artiste. Avec cette expérience, j'ai constaté que lorsque l'on est bien entouré(e) et que l'on fait les choses sincèrement et avec le cœur tout se passe bien pour tout le monde. J'ai trouvé une maison de rêve pour L'Artiste et j'assume pleinement Qalo. Je te souhaite beaucoup de bonheur avec ta jument!
    Audrey

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Audrey. C'est vrai que je me demande toujours si c'est une folie, mais en même temps je ne doute pas de mon choix.

      Supprimer
  7. C'est marrant comme personne ne vit les choses de la même façon, moi je ne suis pas du tout une flippée je ne me pose pas toutes ces questions mais après c'est après 10 ans à être propriétaire & gérer mes chevaux seule.

    Rien que dimanche matin, j'avais laissé ma jument dans un centre équestre voisin du concours où j'étais car elle ne supporte pas le box & il se trouve qu'elle était couchée & n'avait pas énormément touché au foin. Personne ne comprenait que je panique pas alors que l'explication est simple .. Cette jument dort beaucoup couchée, le foin était pas d'une qualité exceptionnelle & je nourris au foin de montagne très parfumée, l'eau ne lui avait pas trop plu non plus car elle s'est jetée sur son seau quand je l'ai ramené sur le concours (j'emmène mon eau).

    Mais après c'est l'expérience qui fait ça, le fait de connaître ses chevaux, leurs habitudes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon moi de toute façon il faut toujours que je trouve une raison de stresser!
      Après c'est tout neuf pour moi aussi, donc forcément il y a plus d'inquiétude. Je pense que comme toi quand je la connaitrai bien je serai capable de comprendre son comportement et de ne pas me stresser pour rien ;-)

      Supprimer

Ce sont vos commentaires qui me donnent envie d'écrire de nouveaux récits. Alors n'hésitez pas: Sélectionnez "Nom/URL", indiquez un nom et laissez un message. Merci et au plaisir de vous lire.