Mon cheval, mon reflet?

Reflet ou miroir, nos chevaux sont-ils une image de nous-mêmes?

Son regard, mon reflet

C'est étonnant comme je me retrouve dans ma jument et son petit caractère. "Aimable", on la surnomme, depuis bien longtemps. Non pas qu'elle soit si désagréable, mais disons qu'elle n'est pas d'un abord facile pour ses compagnons à sabots. Les oreilles couchées, c'est sa spécialité. Difficile pour elle de se laisser approcher, mais aux privilégiés qui y parviennent, elle accorde sa fidélité et sa confiance. Un peu comme moi en fait (même si je ne réussis pas encore à coucher les oreilles).

Une vraie tête de mule et une carapace difficile à percer, cette bête-là. Persévérante aussi, et gourmande à n'en pas douter. La gourmandise, voilà bien une qualité que je suis fière de partager avec elle.

Est-ce cela qui m'a attirée en elle, ce reflet de moi-même, mes imperfections projetées? Ou bien ces autres qualités dont je voudrais faire preuve, sa sagesse, sa générosité? 

Y a t-il un sens à ces ressemblances? Une envie de l'aider à les dépasser, une image animale pour se surpasser? Reflet réel ou projeté, qu'est-ce qui fait que nous nous retrouvons tant dans nos compagnons?

Reflet durable ou instantané, elle est aussi le miroir de mes émotions. Si je suis fatiguée, impossible de travailler, elle devient une brute qui bouscule ma résistance limitée. Énervée? Elle aussi pardi. Et si je ne lâche pas la pression, nous nous provoquons et nous cherchons sans solution.


Il y a en nos chevaux cette vérité brute de qui nous sommes, reflet parfois réconfortant, parfois dérangeant, de nos émotions, de nos caractères et de nos histoires communes.

Reflet déformé qui adoucit pour mieux révéler, reflet brut pour provoquer. Reflet imaginaire peut-être, mais est-ce si important? Ils sont un miroir sans jugement, une source de découverte de soi par l'ouverture à l'autre, un trésor de richesse intérieure qui nous arrive de l'extérieur.

Être cavalier, c'est l'exercice bien difficile d'accepter qui nous sommes dans le reflet tolérant d'un compagnon vivant.

En ce cadeau de la vie qu'est ma jument, je trouve un reflet de moi qui fait étinceler mille joies, et l'envie toujours d'être pour elle aussi un reflet enrichissant.
 

Et vous, retrouvez-vous en vos chevaux cette image de vous-même, ce reflet de qui vous êtes et qui vous voudriez être? Ce reflet est-il source de questions ou d'épanouissement?


Ce texte a été inspiré par un thème proposé par l'atmosphérique Marie Kléber pour ses Instantanés Pluriels : "Reflet".
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Tout simplement Magnifique. J'aime en effet ce regard du point de vue de l'homme et de l'animal, cette complicité qui existe au niveau des émotions. Un cheval ne sera jamais exactement le même avec telle ou telle personne. Peut-être que dans cette relation là aussi il y a comme une alchimie particulière.
    Mille merci pour cette belle participation et longue vie à vous deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même pas eu le temps de te signaler ma participation :-D
      Je crois en effet qu'avec chaque animal on a une relation différente et unique, et qu'elle dépend tout autant de lui que de nous.
      Merci Marie

      Supprimer
  2. Juste... <3

    Tu as merveilleusement bien saisi et décrit cette capacité qu'on les chevaux à nous montrer qui nous sommes, pour nous aider à cheminer dans la vie :) .

    RépondreSupprimer
  3. Je crois qu'on retrouve ces similitudes avec l'animal qui partage notre vie. Moi, je la retrouve avec mes chats : Shalimar et son côté névrosée, qui n'écoute rien, qui aime rester dans son coin et pas qu'on l'embête, mais qui se blottit contre moi ou Minuit dès qu'elle le peut. Quelque part, je pense qu'on est attiré par un certain caractère mais aussi qu'on les formate :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il n'y a pas qu'avec les chevaux que ce reflet existe, c'est souvent le cas avec nos compagnons animaux. Mais je n'arrive pas vraiment à savoir dans quel sens ça va, si nous les choisissons ou si nous les influençons. Probablement un peu des deux.

      Supprimer
  4. Très bel article. Je n'ai pas de cheval, donc je ne pourrais pas te dire que je me retrouve dans celui-ci, mais j'ai toujours fait mienne l'idée que l'autre est un miroir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en effet, pas seulement l'autre animal, mais l'autre être humain est un miroir de qui nous sommes.

      Supprimer
  5. Ton article est superbe ! J'adore !

    Et effectivement, je me retrouve aussi dans ma jument. Ce reflet de mes humeurs et de la subtilité qu'il faut avoir pour pouvoir l'approcher. Finalement, un peu tout ce qu'il faut pour que moi aussi je réussisse à accorder ma confiance à quelqu'un.

    Nos chevaux ces professeurs de vie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Oui, de grands professeurs et de belles leçons avec eux!

      Supprimer

Ce sont vos commentaires qui me donnent envie d'écrire de nouveaux récits. Alors n'hésitez pas: Sélectionnez "Nom/URL", indiquez un nom et laissez un message. Merci et au plaisir de vous lire.