L'équitation doit-elle avoir un sens?

"Quel est le sens de l'équitation?" Voilà une question qui en fait naitre beaucoup d'autres dans ma tête. Peut-on trouver un sens à l'équitation? Ou y en a-t'il plusieurs? Ou peut-être aucun?


Et puis d'abord, pour donner un sens à l'équitation, il faudrait probablement commencer par tenter de la définir. Parce que oui, d'abord, c'est quoi l'équitation? Les blogueuses nous en avaient démontré la complexité par leurs réponses diverses lors d'une précédente édition de la Cavalcade des blogs. Cette réflexion m'avait pour ma part menée à conclure qu'il n'y a pas une équitation, mais des équitations, propres à chaque cavalier.

Alors la question que je devrais peut-être me poser, c'est "Quel est le sens de MON équitation?" 

Oui, mais là en fait, je sais pas. Mon équitation aujourd'hui, c'est celle que je pratique avec ma jument. Quand je pose mes fesses à cheval ou quand je tente de la faire bosser, ce qui n'est finalement pas si fréquent, cette question me revient souvent: à quoi ça sert, ce que je fais là? Pourquoi les épaules en dedans, pour quoi les départs au galop du pas, quand nous n'avons aucun objectif de compétition?

À cette équitation là, je ne peux donner qu'un seul sens: celui de la santé de ma jument. Travailler sa musculature, son équilibre, pour qu'elle puisse continuer à me porter et à m'accompagner en bonne santé le plus longtemps possible. Mais est-ce vraiment là le sens de mon équitation? Je ne pense pas. Car pourquoi travailler juste pour travailler, pourquoi vouloir qu'elle puisse continuer à me porter?

Quoi alors? Nos balades sur les chemins un peu trop goudronnés, est-ce là le sens de mon équitation? Le plaisir simple d'aller se promener? Un peu je crois. 

Le sens de mon équitation, serait-ce alors simplement de me rendre heureuse? Mais pourquoi? D'où ça vient? Pourtant elle est là mon équitation le plus souvent, dans les heures passées à panser ma jument, dans son doux ébrouement quand elle vient me saluer en quémandant, nos balades au pas en tête à tête, nos moments de folie quand je lui propose de galoper et qu'elle me dit oui. Mon équitation n'a pas objectifs, elle est, tout simplement.

Voilà: mon équitation ne sert à rien. Dans ce cas, a-t-elle un sens? Non, aucun. Mais en a t-elle vraiment besoin? Dois-je donner un sens à mon équitation pour l'apprécier? L'équitation doit-elle vraiment avoir un sens? 

Le seul sens que je voudrais donner à l'équitation, c'est celui de nous rendre heureux, tout en respectant nos compagnons à sabots. J'ai arrêté de trop chercher à lui donner un sens et je préfère l'apprécier pleinement.

L'équitation est la rencontre de deux mondes, humain et équin, et elle ne nécessite pas de sens pour faire sens. 

Mais qu'en pensez-vous, vous? Votre équitation a t-elle un sens? L'équitation doit-elle vraiment avoir un sens?

Ceci est ma participation à la 36ème édition de la Cavalcade des blogs organisée ce mois-ci par Alexandrine du blog Eduquer son cheval.  
 Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Je te rejoins. Pourquoi faudrait il trouver un sens à tout. Pour moi l'équitation c'est une histoire de communion entre l'humain et le cheval.
    Fut un temps, ça a eu un sens particulier pour moi, ça m'a aidée à dépasser ma timidité et à me donner davantage confiance en moi.

    Belle et douce fin de journée. Et merci pour ce beau partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un point commun à beaucoup de cavalier(e)s, l'accomplissement et l'amélioration de la confiance en soi par le cheval (moi la première!). Ce sens-là est beau aussi à mes yeux.
      Merci Marie <3

      Supprimer
  2. Je te rejoins dans ta vision de l'équitation. Merci pour cette réflexion.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. J'adore ! On a vraiment l'impression d'être dans ton cerveau quand tu écris de cette manière !
    C'est vrai que j'ai tendance à toujours vouloir trouver une utilité à tout et tout ce qui n'est pas utile n'est pas forcément nécessaire. J'ai trouvé un sens à mon équitation mais toujours pas de réelle utilité hormis peut-être le défi personnel et l'envie d'aider d'autres cavaliers à prendre plaisir à cheval.
    Je pense que c'est important de se faire la réflexion tout de même et de ne pas se perdre dans des méthodes et des pratiques qui finalement ne nous correspondent pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement comme ça que cet article a été écrit, direct mes réflexions en sorties de mon cerveau, j'ai même pas réussi à le retoucher ensuite.
      En effet, c'est important de réfléchir sur nos pratiques équestres et de savoir ce qu'on en attend, je te rejoins là-dessus :-) Et l'envie d'aider les autres, c'est une très belle utilité je trouve!

      Supprimer
  4. Très bonne analyse sur votre vision de l'équitation. Nous partageons l'idée que l'équitation nous rend heureux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et être heureux, c'est un sens bien suffisant!

      Supprimer

Ce sont vos commentaires qui me donnent envie d'écrire de nouveaux récits. Alors n'hésitez pas: Sélectionnez "Nom/URL", indiquez un nom et laissez un message. Merci et au plaisir de vous lire.